L’amour aux portes d’ or !

 Vous PREUX CHEVALIER  AU coeur de la forêt se posant, s’endormant 

Moi, papillon   des  sous bois  j’ effleure votre  torse  de mon aile d’ amour…..

            j’ aimerais déposer un baiser sur vos lèvres  

   murmurant à l’ oreille un toujours,   je vous aime ,

votre corps sur  la mousse, une peau semblant si douce!

Pour vous plume d’ amour velours

                                                                                                       LARPP
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

8 Réponses à “L’amour aux portes d’ or !”


  • excusez pour le retard !
    j’ avais oublié de le publier!vous voyez le repos du guerrier!
    bis
    lorette
    bonne ballade!

  • Coucou Lorette cela me fait un peu sourire car un homme de la fôret c’est souvent un bucheron et sans voir ton image je me suis dit bonsoir pour la peau douce iiihhhh!!! merci pour l’image quel beau chevalier tout de même. Une fée lui insuffle des songes d’amour et de conquêtes.je connais bien Ste Maxime j’avais pas mal de client sur les haut du bord de mer et j’allais souvent a la plage par la bas.Tu fait un bissssssssous de ma part a tous ceux qui m’aime iiihh!! et je t’embrasse affectueusement André

  • djila le voyageur

    la fée de la nuit..
    soufflant ses reves bleus..
    quelle belle image..et quelle douce reverie..
    merci..
    bises.

  • Il y a de l’amour partout
    Tendresse ,Francis et chez toi Lorette .
    bises

  • bonbsoir Lorette $tu le sais je suis attiré par l’amour et tn blog en regorge
    bonne soirée
    bisous

    Dernière publication sur NOUVELLES d'hier, d'aujourd'hui, de demain : Articles du 1° mai

  • Superbe Lorette le texte colle très bien à la photo et tes mots sont très beaux. On sent dans tes écrits de l’amour, de la délicatesse, la fin est belle « pour vous plume d’amour velours »…j’aime beaucoup. Bonne soirée. Bises tout plein. Tendresse

  • Quel bonheur ce blog !! Merci

    Pour écrire un livre
    La fourmi se moque de l’hiver
    Elle trime… Papier glacé

    Joli ruisselet
    Qui serpente, se prélasse
    Joli bracelet

    Une feuille, deux, trois…
    L’automne est un poids lourd
    Quatre, des milliards…

    Dessous les robes
    Les alizés se mutinent
    Ils muent en bise

    Dentelles haut perchées
    Elles s’arrachent sans un cri
    Cruel automne

  • Bonjour
    Mon association « J’attends donc je lis » propose de publier des textes courts, quatrains et haïkus 5 fois par an. (Gratuitement, bien sûr !)
    Vous pouvez tenter votre chance avec vos propres haïkus (ou autres!) à cette adresse:

    http://jattendsdoncjelis.unblog.fr/

    Cordialement
    Sabine, la présidente

    Dernière publication sur Les mains de Sabine : Une feuille, un livre

Laisser un Commentaire




annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elle
| Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane