rose du toi et moi N4

Après       renaissance

puis          Cataclysme

                  Fadette

la dernière toile de la série:

                  Rose du toi et moi!

Laquelle préférez vous!

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

6 Réponses à “rose du toi et moi N4”


  • Zut mon message n’est pas passé dur dur ce soir le net .

    ____________________________
    je disais que j’adore mon image de ce soir et je ne suis pas triste du tout .

    Je pense a toi tous les jours lorette .
    Surtout soigne toi .
    je te souhaite une très bonne soirée et une douce nuit .
    je t’embrasse à bientôt .
    marie

    ce WE mon petit-fils sezra là c’est super cool .

  • Bonjour Lorette, il va falloir que je repasse chez toi ce soir pour voir tes toiles et te dire. Soigne toi bien et au plaisir de te lire. Je t’embrasse bien fort. Tendresse

  • Bonjour Lorette
    Ma préférence est pour Fadette c’est un tout sa tristesse ,la boule dans ses mains et les couleurs .

    je te souhaite une très bonne journée Lorette .
    Tu soignes ta bronchite !!!
    je t’embrasse bien fort
    marie

  • Coucou !
    Moi, j’aime bien Fadette mais c’est mon gout !
    Bises
    Madeleine

  • TendreEsperance

    Ma préférance c est fadette avec la larme aux yeux et la tristesse frappante qui se dégage de la toile, j’adore et je te remercie infiniment pour ton beau cadeau!!! je t’embrasse fort, gros bisous.

  • Alors je suis repassée et j’ai regardé attentivement tes toiles. Celle de Fadette, car tu l’a dit tu as peint à la main est superbe, des couleurs gaies et lumineuses, j’aime. Mais j’ai un penchant pour « les pissenlits » ou renaissance le premier tableau. Continues je suis sûr que tu as en tête d’autre idée de peinture comme tes écrits. Au plaisir d’en voir d’autre encore et encore. Bises tout plein. Tendresse

Laisser un Commentaire




annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elle
| Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane