• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 19 novembre 2009

Archive journalière du 19 nov 2009

L’ aseptisation des fromages….


                         « Aseptiser les fromages, c’est aseptiser les esprits ».

Du documentaire « Ces fromages qu’on assassine » ASEPTISER :

• L’humanité privée d’eau de javel, a survécu pendant des milliers d’années dans des conditions de vie pourtant très difficiles. En ces temps reculés on utilisait le soleil comme désinfectant en ignorant qu’on aseptisait. On avait un système immunitaire aussi efficace et entraîné que celui des animaux sauvages qui vivent en liberté.

Et une multitude de « mico-organismes alliés » en bonne santé : rien n’était pollué ! vallée de Dumbéa

• On n’avait pas la phobie collective du « microbe » et le corps était en « équilibre écologique » (98% de gentils microbes s’occupaient en principe des 2% de pathogènes). Qu’est-ce qui décimait alors les populations ? Les disettes qui exposaient les gens affaiblis aux épidémies, les rigueurs du climat, les guerres, les invasions… Chaque période de l’histoire a ses problèmes ! • Depuis un peu plus d’un siècle les produits chimiques et d’autres formes de pollutions empêchent les bons micro-organismes de faire leur travail.

L’homo-modernus s’est chargé des problèmes qui en découlent ! Et les usines se sont mises à fabriquer à « tours de machines » des produits pour aseptiser. Et chacune d’elles pollue un peu plus (ce qui fait marcher le commerce). Publicité aidant on a pris l’habitude d’acheter de quoi désinfecter !

Sans réfléchir à l’origine du problème ! •

Depuis peu on analyse l’air des maisons : on réalise qu’il est souvent plus pollué que l’air de la rue ! L’air est pur dans celle-là (la nature la maintient en équilibre biologique) !!! Elle a eu la chance d’échapper à l’acide sulfurique qui s’est échappé de l’usine de Goro nickel (il y a des usines qui polluent avant d’être ouvertes). La rivière est complètement « aseptisée ». Plus aucune trace de vie ! arbre-Maison La chimie ayant le vent en poupe, on l’a utilisée partout : dans les champs, dans l’eau, dans la nourriture (c’est magique on peut conserver les aliments périssables pendant des mois, ou des années) et les cosmétiques aussi. Là il faut une loupe pour découvrir ce qu’ils contiennent !

Trouver un shampooing sans parabens demande des heures…  L’Indien perdu au fond de l’Amazonie prend moins de risques que nous pour son cuir chevelu ! Je suis toujours à la recherche d’une crème hydratante non polluée par les parabens ou autre chose. Je viens de découvrir le BHT, encore appelé E 321 (dans l’alimentation).

C’est, en réalité, de l’hydroxytoluène butylé, soupçonné d’être allergène et cancérigène. De très grandes marques de parfums et cosmétiques l’utilisent !

Dans quelques années on découvrira -si les temps changent- que certains micro-organismes, quoique méchants, sont moins dangereux que la chimie !

Nous sommes comme les plantes industrielles : trop nourris, trop assistés et nos défenses naturelles diminuent ! J’ai même lu un article du plus grand comique : on conseillait de passer le terreau du jardin au four pour l’aseptiser avant de l’utiliser !

L’auteur ignorait sans doute qu’on étudie actuellement le terreau des forêts pour y découvrir de nouveaux antibiotiques (dans ce domaine nous avons été devancés par certaines fourmis). Allez ! Une bonne nouvelle : il est possible d’améliorer graduellement notre environnement grâce aux micro-organismes ! Vous trouverez d’excellentes explications à : http://www.terre-cosmos.com/em_educatif.htm

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit




annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elle
| Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane