• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 6 janvier 2010

Archive journalière du 6 jan 2010

le 6 l’ épiphanie

 

J’ attends ma galette

j’ ai fêté les rois avant la date!

Allez pour lorette la gourmande! svp………………

Hebergement d'images

Arôme

L’arôme se définit par l’ensemble des odeurs attribuables à des dizaines de composés volatils différents

 

* les familles d’arômes * Arôme du vin *

Parlons cuisine… Les arômes ne sont pas considérés comme des additifs.

Selon la législation européenne, si l’arôme est naturel, l’étiquette mentionnera « Arôme Naturel de X ou Y ».

S’il s’agit d’arôme identique au naturel ou d’arôme de synthèse, l’étiquette ne pourra mentionner que « Arôme de X ou Y ».

Arôme ou parfum, bouquet, fumet ? Pour percevoir un arôme, nous avons besoin de deux grands sens :

L’odorat, qui se situe dans la partie haute du nez. C’est un sens d’intensité variable pour chaque individu et qui peut faire l’objet d’apprentissage : dans notre vie, la mémoire olfactive est relativement peu utilisée. En cas de rhume ou d’obstruction nasale quelconque, la perception du goût des aliments est très fortement diminuée.

Ce n’est pourtant pas le sens du goût qui est altéré mais l’odorat! Ce qui signifie que les saveurs nous parviennent principalement par le nez. Le sens de l’odorat est particulièrement fin le matin (sauf pour les fumeurs…). Le goût, qui se situe sur le pourtour de la langue, sur les papilles. Celles-ci ne nous permettent de distinguer que quatre saveurs :


Hebergement d'images

 la saveur acide sur le côté de la langue

la saveur amère à l’arrière de la langue

la saveur salée sur le côté de la langue

la saveur sucrée sur le bout de la langue.

haut les familles d’arômes

Quels sont les familles d’arômes ? 

animales, la viande, le cuir, la sueur…

vanille cèpe balsamiques le pin, l’encens, la vanille…

boisés : bois, champignons, crayon… alcoolsanischimiques, alcool, soufre, iode, chlore… épicés, anis, girofle, lavande, réglisse… caféroseempyreumatiques, caramel, brulé, café, fumée… éthérés ou fermentés, citronnelle, jasmin, rose, miel, tilleul… fruitslaurierfruités, cerise, pomme, poire, cassis, raisin…

végétaux, foin, feuille verte, laurier, fougère, silex, marais… haut Arôme du vin Odeurs perçues par olfaction (le nez) ou par rétro-olfaction (la bouche).

Ces odeurs sont spécifiques à chacun des cépages composant le vin. Les arômes reconnus sont désignés par le vocabulaire des familles d’arômes et par des adjectifs techniques faisant référence à différentes sensations tels que :

ambré, astringent, brillant, charpenté, court, épanoui, équilibré, fruité, gras, lourd, nerveux, perlant, racé, rond, souple, tuilé, vif… haut

Parlons cuisine…

Les arômes en cuisine gâteau cococitronAromatiser c’est introduire dans une préparation un arôme, naturel ou obtenu chimiquement, pour lui conférer un parfum particulier ou pour intensifier celui qu’elle a déjà.

Par exemple, l’arôme permet de donner à une pâtisserie une saveur particulière, alcool, vanille, chocolat, café, fleur d’oranger etc. 

Les arômes naturels sont obtenus à partir de plantes aromatiques en feuilles, fleurs, fruits, écorces ou racines : thym, romarin, sauge, bouquet garni, safran, vanille, gingembre, cannelle, etc Les arômes identiques au naturel sont obtenus en copiant la molécule à l’origine de l’arôme (vanilline : reproduction d’une des molécules de la vanille qui, elle, en contient quantité d’autres) Les arômes artificiels sont obtenus en utilisant une formule chimique n’existant pas dans la nature (arômes de synthèse), comme, par exemple, l’acétate d’amyle qui a le parfum de la banane.




annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elle
| Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane