• Accueil
  • > Recherche : beau matin printemps

Résultat pour la recherche 'beau matin printemps'

la route des coeurs a travers le prés de l’ amitié!

Hebergement d'images

 

J’ ai un jour promené mon coeur

 sur les blogs de l’ amitié

 de jolies fleurs j’ y ai trouvé!

 

Un dalhia qui se nomme tendresse

harmonie  Générosité tout en douceur

nous a tous invité dans sa ronde de mots

 d’ amour et d’ amitié jamais oublié!

 

Une rose thé qui s’ appelle Marie

avec son cou géant trouve  tout ..

le nez au vent…………

 val la marguerite jaune remplie d’ idées

avec ses supers pps,  courage m’ a redonné.

 

DANY la petite souris est passé par là

donnant toujours l’ espoir  un monde de miroir!

 

 Puis est venue  Paty l’ anémone mauve

qui nous quitte ce soir, pourtant pleine d’ espoir.

Dounia le myosotis qui se cache parfois

mais reviens parmi nous comme une petite voix.

 

Francis le loup, le roi des bois

qui lui est toujours là…..

Eric le papillon est venu se poser

mais il est reparti 

un jour sans faire de bruit,

 

Felline la tulipe en Allemagne , je crois

m’ a demandé un soir si j’ étais toujours là,

Lily l’ elfe éternel nous transporte  dans son rêve

 vers un conte  féerique pour nos coeurs d’ enfant.

 

Marius en sapin l’ homme de l’ instant

l’ artiste indépendant,  au coeur de géant,

Josy en coccinelle a déployé ses ailes,

s’ envole vers l’ infini encore un grand merci.

 

Manounie jardin fleuri monde de féerie.
Mamietine en orchidée toujours là par ses idées

Tan en  libellule se pose quant vient le soir,

ses ailes nous conte la vie, ses soucis ses envies.
Francine la capucine me fait toujours un signe,

 sans  dire un seul mot je comprends tous ses maux

ses instants de tortures sur fond de solitude.

 

Hélène le muguet croisé début Mai

depuis la Suisse m’ entends, 

ses  clochettes  forment des échos saisissants

tant de jolis instants  au senteur  de printemps.

Hebergement d'images

Christina le lilas qui nous conte  en image

l’ odeur de ses pensées ,

Sandra la jonquille vive se tourne toujours

vers beaucoup de nous tous en robe de mots.

 

Arséne le lupin toujours plein d’ entrain,

La fannette en paquerette  nous offre ses cueillettes

 et la tite feuille de chou se plie souvent pour nous.

 Belle pensée qu’ est Jacky,  je lui redis merci

Pictchounette est le bouton d’ or qui redonne le soleil

 a travers sa robe jaune!
 

Pardon si j’ en oublie, je reviendrais demain,

vous dire sur les chemins

un  gigantesque Merci en ballade sur mon coeur.

Je vous ai tous et toutes habillés

ce matin avec mes pensées.
 

 Depuis ce prés de l’ amitié, je vous  dépose un panier

de bisous….a vous tous et toutes ci dessus nommés.

lorette

 

 

 

 

 

 

 

A propos de fleur

Dur labeur que cette quête,

Trouver la fleur aux mille pétales.

Épouiller des millions de pâquerettes,

Effeuillé les fleurs du mal.

 

Perdu dans les senteurs d’Amazonie,

Cherché, fouillé des brassées de pistils,

Fragrances suaves à l’agonie

Sous l’épaisseur des écorces séniles.

 

Visité les rêves blanchis des Dieux perdus,

Plongé dans des cornes d’abondance

À la recherche d’essences demeurées inconnues

Sous la touffeur des songes d’enfance.

 

Erré dans la noirceur des catacombes,

Déniché des monceaux d’obscurs chrysanthèmes,

Reniflé la doucereuse émanation qui plombe

Et me sentir usé comme Mathusalem.

 

Violé le mystère noir du fond des océans,

Émerveillé par le jardin salé des Atlantes,

Saoulé par le suc et le sel des corolles d’antan

Puis se rider d’une combustion lente.

 

Contemplé l’absence infinie du vide sidéral,

Ambiance gazeuse, relents délétères,

Plané, ivre dans ce silence total,

Abattu, car là non plus aucune fleur mère.

 

Osé fréquenter les enfers, dortoirs de la mort,

Léché malgré moi les étamines de soufre,

Abandonné nu dans le Styx couleur d’or,

Sortir de ma torpeur, fou, au bord du gouffre.

 

Plongé dans les yeux d’un enfant,

Dégusté des bouquets de cerises-coquelicots,

Goûté l’espoir d’un bourgeon au printemps,

Navigué sur des rêves pas encore éclos.

 

Puis j’ai regardé dans mon jardin,

Frissonné de plaisir à la fraîcheur vespérale,

Dans le cœur de ma douce, le plus beau matin,

Y ai trouvé la rose rouge aux mille pétales.

P.G

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit

 

 

 




annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elle
| Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane