• Accueil
  • > Recherche : photo triste noir blanc

Résultat pour la recherche 'photo triste noir blanc'

Bon week end de la Toussaint.

 

Toussaint, la fête des saints…………..

La Toussaint est une fête catholique, en l’honneur de tous les saints du panthéon catholique, et non une fête chrétienne.

hebergeur d'image

Les protestants ne fêtent pas la Toussaint : ils sont allergiques aux saints ! ils ont ce terme en horreur, par réaction contre le catholicisme, qu’il s’agisse des Saint Pierre, Paul ou Jacques, de la Sainte Vierge ou du Saint Père, ou encore de la sainte croix, le saint suaire et autres saintes reliques…

Au IVe siècle, l’église grecque décide de fêter les martyrs chrétiens.

À l’origine, les premiers saints, après les apôtres, étaient des martyrs, morts pour leur foi. Cette fête est célébrée le premier dimanche après la Pentecôte dans l’église orthodoxe.

Au VIIe siècle, l’église catholiquefait du Panthéon de Rome une église dédiée à Sainte-Marie des martyrs. Ainsi, au culte des divinités romaines se substitue le culte des saints catholiques. C’est à cette occasion que la fête de la Toussaint est instituée.

À l’origine, elle est célébrée en mai. On l’a ensuite déplacée au 1er novembre. Pour des raisons pratiques, selon Jacques de Voragine .

Le 1er novembre, c’est aussi le jour de l’an celte et s’oppose au 1er mai.

La Toussaint, c’est la fête des saints et non la fête des morts !

Celle-ci a lieu le 2 novembre.

Cependant, parce que la Toussaint est un jour férié, il est plus facile de se rendre au cimetière ce jour-là !

hebergeur d'image

CONCERTO en DUO  ( hommage a mon père décédé un 31 octobre)

 

Dans les greniers, dans les tiroirs !

Je t’ ai cherché seule dans le noir. 

Je t’ai trouvé dans tes écrits,

Quelques photos en blanc et noir.

 

Dans la brume folle des fumées, 

J’ai traversé ton long parcours,

D’artiste carbonisé, 

Violoniste au cœur brisé.

 

Dans nos corps tristes, mal aimés,

J’ai découvert ton âme soliste.

 celle de ton violon m’appelle, 

Par ta musique, même, sans tes disques.

 

Dans la maison des souvenirs, 

Fille aux yeux noirs, je gardais espoir,

De te revoir dans les miroirs.

Appels de nuit, voulant mourir.

 

Mon corps a froid, ta voix n’est plus,

Je porte en croix ton râle.

Larmes de sang et cœur à blanc, 

Tu me ranimes par tes « je t’aime ».

 

Un goût de mort saoule mon corps,

Je sens la cire d’un cierge blanc

Tel un appel de ton néant.

 

hebergeur d'image

 

Dans mes sommeils, je m’émerveille, 

Tu me réveilles, chant du mourant,

Tes doigts d’artiste effleurent mon corps.

J’essuie les larmes du passé. 

 

De toi, pas un habit, pas un objet.

Pas un livre, pas un écrit, Seul

un écureuil en peluche, un jouet !

Cadeau d’antan, qui chavire mon cœur. 

 

Concert d’automne sans chrysanthème, 

Sans FA, ni MI, en ré mineur! 

Concert duo, pour ceux qui s’aiment

En FA en Mi et sans un heurt!

 

Dans ton royaume, vu d’en haut, 

Regarde bien qui serre la main,

À celle qui t’aime de chagrin :

C’est une jeune pousse née en juin!

 

Fa mi do ré, pour une artiste,

Ré si la sol ! Rebelle pour toi

La fa mi sol, ré mi sol…do….pour un duo. 

 

Sur une corde de ton violon,

Je joue ma vie grâce à ton nom.

 

LARPP




annee2009 |
Welcome on Tlcpost |
Bouba la Princesse en live |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | elle
| Un regard différent sur l'A...
| Mohamed Romdhane